Témoignage : Alain accompagne Chantal, petite réfugiée congolaise

Publié le 20/11/2015
Accompagnement de Réfugiés
Témoignage : Alain accompagne Chantal, petite réfugiée congolaise

Début novembre, Alain a accompagné Chantal, une orpheline congolaise âgée de 10 ans, à Grand Rapids où sa famille adoptive l’attendait. Retour sur cet émouvant départ vers une nouvelle vie.

 

Chantal est une congolaise de 10 ans qui attend de partir aux USA. Telle est l'information bien succincte transmise avec une demande d'accompagnement de notre partenaire l’Organisation Internationale pour les Migrations. Le dossier de la fillette est maintenant accepté mais les préparatifs sont à l'évidence difficiles à organiser car, même si on rêve d'horizons nouveaux, on ne quitte jamais sans un petit pincement au cœur un environnement familier et les personnes avec qui ont a vécu et qui ont compté dans sa vie.

 

Côté Aviation Sans Frontières, organiser ce déplacement ne pose a priori aucun problème.

C'est Alain un convoyeur bénévole qui prendra soin de la fillette.  Billets de train, billets d'avion et hôtels sont réservés. Une mission on ne peut plus facile.

La veille du départ, l’OIM nous informe que sur l'un des parcours prévu, l'avion est complet et que notre convoyeur ne pourra donc pas voyager comme envisagé initialement. Pour ne pas décevoir Chantal, qui attend maintenant impatiemment de partir, toutes les solutions vont être étudiées entre OIM et Aviation Sans Frontières pour que le convoyeur arrive le jour "J" à l'heure prévue pour prendre en charge la fillette. Les réservations de train, d'hôtel et d'avion sont annulées puis reprogrammées et enfin confirmées.

Au final, notre convoyeur va devoir effectuer de nombreuses heures d'avion pour réussir cette mission : d'abord un vol de mise en place Paris-Nairobi, suivi, deux heures plus tard - mais cette fois avec la petite réfugiée - d'un vol Nairobi-Dubaï puis, quatre heures après d'un autre vol pour relier Dubaï à Chicago.  Et, au bout du bout de cette longue envolée, un dernier vol assez court cette fois pour retrouver l'endroit où va vivre désormais Chantal : Grand Rapids, ville située près du lac Michigan.

 

Alain découvrira à son arrivée à Nairobi que la fillette est orpheline et que la personne qui l'avait recueillie n'avait rien prévu pour ce long voyage.

Pas même un vêtement chaud pour affronter les premiers frimas de novembre. Pas même un petit bagage pour mettre quelques linges de rechange. C'est au tout dernier moment qu'une employée d'OIM lui a donné deux sous-vêtements, une paire de socquettes, une petite serviette de toilette et un déodorant le tout placé dans un petit sac en plastique. C'est avec ce maigre bagage que Chantal arrivera le lendemain aux Etats Unis où elle a été accueillie par une famille d'Américains qui vont l'adopter.

Chantal va découvrir peu à peu un nouvel environnement. Découvrir peut-être aussi la chaleur d'un foyer. Des lendemains sont à construire mais des lendemains qui semblent chanter déjà.

Un triple salto arrière, deux doubles sauts carpés, trois boucles majestueuses et ne subsiste que le merveilleux sourire d'une enfant pour qui la vraie vie commence maintenant. Le reste n'est qu’anecdote. 

Alain 

Imprimer cette page
Partager cette page
Suivez-nous sur