Deux pistes réhabilitées en République centrafricaine

Publié le 24/02/2016
Missions Avions
Deux pistes réhabilitées en République centrafricaine

Alain, bénévole pour les Missions Avions à Bangui, explique le travail de réhabilitation des pistes centrafricaines en collaboration avec Handicap International :

"Au mois de juillet dernier, après plusieurs rendez-vous avec les Autorités de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) et de l’Aviation Civile centrafricaine, une visite exploratrice est finalement organisée avec les équipes sur le terrain d’Alindao située à 1h40 de vol est/sud-est de Bangui.

Abandonné depuis très longtemps, l’état justifiait pleinement les messages aux navigants aériens « NOTAM » interdisant son utilisation pour des raisons évidentes de sécurité.

A la suite de la visite des experts diligentés, des différentes mesures prises et du rapport édité, le terrain a été classé « à usage restreint » et l’exclusivité a été donnée à Aviation Sans Frontières sous la garantie d’un entretien régulier.

Dans le même temps, Handicap International s‘est vu dotée d’une subvention CERF (Fonds central d'intervention pour les urgences humanitaires) destinée à organiser les transports routiers, mettre sur pied un système de handling et de stockage de fret à l’aéroport, et notamment remettre en état des pistes. En tant qu’utilisateurs futurs, nous avons choisi ensemble les pistes à rénover.

Tout d’abord, celle d’Alindao :

 

 

 

Il est bien évident que sans Handicap International et son chef de chantier, Philippe, jamais une telle réalisation n’aurait pu avoir lieu. Son sens de l’organisation, la conduite des équipes, son charisme et sa diplomatie auprès des autorités locales ont permis d’atteindre de tels résultats.

5 jours de travail et l’aide d’une centaine de personnels centrafricains ont permis de mener à bien la remise en état des pistes. Désormais Aviation Sans Frontières dispose d’un aérodrome répondant aux normes de sécurité en vigueur et les populations locales ainsi que les ONG bénéficient d’un outil efficace de développement régional.

La piste de Sibut, à 1h de vol plein nord de Bangui a également été remise en état grâce à des efforts de toute une population. La forêt et les broussailles s’étaient appropriées la piste depuis plus de 40 ans, le dernier avion à s’y être posé étant celui de l’Empereur Bokassa !

 

La piste de Sibut avant / après :

 

 

 

Save The Children, ONG qui travaille à l’amélioration des conditions de vie de l’enfant, se trouvait dans un isolement presque total. Trois ou quatre jours de mauvaises routes ou deux semaines de bateau leur étaient nécessaires pour s’approvisionner ou faire venir leurs équipes. Bientôt, les humanitaires de cette structure et de beaucoup d’autres vont pouvoir assurer leurs missions dans des conditions considérablement améliorées.

Trois ou quatre chantiers sont d’ores et déjà programmés. Cette peine et ces efforts ne seront pas vains, ils vont dans le sens de leur idéal et du nôtre :

VENIR EN AIDE AUX PLUS DEMUNIS."

 

Imprimer cette page
Partager cette page

La présence de nos missions avions en Afrique en 2014 et 2015

République démocratique du Congo

Notre Cessna 208 en mission à Mbandaka

République de Guinée

Notre Cessna 208 participe à la lutte contre l'épidémie Ebola

République centrafricaine

Vous aimerez aussi
Suivez-nous sur